Cérémonies, Pourquoi ?

Pourquoi des cérémonies et rituels laïques ?

J’aime ces évènements de la vie qui nous apportent du bonheur, les rites qui permettent de les célébrer, l’émotion qui s’exprime alors et les échanges nous amarrent à du vrai, de l’authentique. Les évènements malheureux aussi doivent libérer l’expression et l’émotion : plus que jamais, dans ces circonstances, on a besoin de dire quelque chose qui a du sens, et d’un partage humain, plein, qui vient du coeur.
Mais comment s’y prendre aujourd’hui ?.

Un ami, un jour, m’a confié son désir de vivre autrement les moments forts de son existence. Sur le plan familial il avait à l’esprit deux expériences négatives.

L'histoire du grand-pèreAssez tôt, il était alors adolescent, le décès de son grand-père : Il avait une relation proche avec lui, connaissait ses opinions, et savait qu’il n’était pas croyant. Même, il avait des expressions un peu démodées, qui le font rire encore, et ne sont pas très aimables pour le « Bon Dieu ». A l’église, un curé qui évidemment ne l’avait jamais connu, se permet de parler de lui et de fixer une sorte de mémoire fictive, de dire qui il était, quels ont été les moments forts de sa vie. Un faux hommage, hypocrite, basé sur court un entretien avec sa tante.

.Sa bien-aimée tient à se marier, et quant à lui, simplement, l’idée ne lui déplait pas. Comme ils sont très amoureux, il lui dit aussitôt, oui ! Mais derrière leur spontanéité, qu’il n’a jamais remise en cause, il s’aperçoit très vite qu’il y a aussi une certaine pression de ses beaux-parents… qui souhaitent une cérémonie religieuse. Là-dessus, il ne cède pas, et sa future épouse accepte sa position. Le jour venu, avec la famille et les invités, tout se passe apparemment très bien, avec un mariage complètement laïque. Sauf que… Un certain enthousiasme manquait. L’absence de cérémonie, au-delà d’un passage ordinaire à la mairie, se fait sentir et il me dit qu’aujourd’hui encore, il ressent cette privation. Des paroles, des expressions d’amour, des gestes qui restent en souvenir… ne se sont pas exprimés.La seconde fois, c’est pour son mariage

Depuis, j’ai aidé ce couple d’amis à reprendre en main leur désir d’exprimer, au travers de certains moments de leur vie, l’importance des liens, des sentiments, des valeurs, auxquels ils tiennent.

Pourquoi se priver de ces moments privilégiés dans ce qu’ils ont à la fois d’intime et d’intense, d’une expression vraie de soi qui n’existe vraiment que si elle est entendue, partagée, et entre dans une mémoire commune ?

Dans cet esprit, nous vous proposons de vous accompagner, de donner aux évènements (lesquels ?) leur vraie portée.

Cérémonies laiques

3 Comments

  1. je voudrais fait partie de ce groupe

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.